Le plaisir du café à l’ancienne

Redécouvrez le plaisir du café à l’ancienne avec un processus de dégustation particulièrement élaboré et vintage. Le principe est de moudre son café en grain soit même pour une expérience de fraicheur unique et intense. Pour cela il vous faut un moulin à café, vous pouvez par exemple acheter un moulin à café manuel ou un éléctrique.

moulin à café vintage

Ensuite vous aurez besoin de café en grain, vous pouvez vous en procurer dans n’importe quel supermarché bien entendu, mais le mieux est d’aller directement chez un marchand de thé et café, il aura un choix exceptionnel et de qualité supérieur.

Suffit ensuite de mettre les grains de le moulin puis moudre, vous aurez ensuite un café d’une finesse et d’une intensité nettement supérieure à celle que vous avez lorsque vous achetez du café déjà moulu, croyez moi!

Reste plus qu’à vous préparez un café comme vous savez si bien le faire, et déguster! Evasion à Florence ou Milan le temps d’une tasse garantie.

cafetière italienne

 

Elegant Kidz Gladys Collection

Elegante Kidz “Gladys Collection”

De nos jours, alors que les temps sont de plus en plus durs pour tout le monde, il demeure un esprit d’entreprenariat et de solidarité. En preuve de cela, Toyin Lawani a récemment décerné des bourses d’étude à deux jeunes dans le cadre de son organisation caritative “I Rep for Hope Charity Scheme”.

En plein déchainement de la African Fashion Week Nigeria, Gladys – l’une des bénéficiaires – une couturière très talentueuse qui a donné naissance aux designs de Toyin Lawani.

Sur la scène il devrait y avoir pas mal de petits de célébrités, avec Amarachi Uyanne, Lordmaine, Tiannah et beaucoup d’autres.

Elegant Kidz Gladys Collection

Date: Samedi 23 Mai, 2015
Lieu: Eko Hotel and Suites, Victoria Island, Lagos

Interview avec Vanya Mangaliso – WeAreAfrica

we are africa fashion month

Rejoignant le reste du continent dans la célébration de la mode africaine ce mois-ci, avec deux spectacles de mode “WeAreAfrica”. Cet événement extravagant a débuté à Nelspruit et sera tenu pendant tout le weekend au stade Moses Mabhida à Durban. Les collections présentées seront signées IamISIGO du Nigeria, Chiza Ngulube de Zambie et Sun Goddess d’Afrique du Sud. Vanya Mangaliso, fondatrice de la marque Sun Goddess livre une interview pleine de joie et revient sur son parcours, ses idées et ses projets.

Tina Lobondi

En Attente de la Fashion Week Nigeria

La plateforme par excellence pour tous les designers talenteux du pays est de retour pour la session 2015 de la Fashion Week Nigeria. Les dates sont prévues pour le 23 et le 24 mai, ce weekend à l’hotel Eko à Victoria Land, Lagos et pour présenter la soirée, personne d’autre que Emmauel Ikubese qui sera le maitre de cérémonie.

L’ouverture de cet évenement offrira l’opportunité aux créateurs et labels nigérians de présenter leur travail, et de developper l’attrait internationale pour le secteur de la mode dans la région.

Un design de Omaemihe Tissu Africain
Un design de Omaemihe

 

Oreka Godis a été annoncée comme Fashion Brand Ambassador pour la semaine de la mode, en partie en raison du rôle qu’elle a joué dans le développement de projets et accompagnement de jeunes talents.

Tina Lobondi
Tina Lobondi

Avec le thème de cette année – Présenter notre Héritage Culturel à travers la mode – plus de 30 créateurs jeunes et en plein essor dévoileront leurs collections sur la piste, avec notamment la gagnante de la récompense “Britain’s Next Top Designer” Zeeno Dee, Tina Lobondi, Marco Martinez et Omaemihe. Restez branchés la semaine prochaine pendant qu’on couvre l’événement!

Le Maroc à la 3e édition de la Foire tricontinentale d’artisanat de Tenerife

maroc
La troisième édition de la Foire tricontinentale de l’artisanat s’est ouverte, samedi dernier à Arone (Sud de Tenerife aux Iles Canaries), avec la participation du Maroc.
Intervenant lors de la cérémonie d’ouverture de cette Foire, organisée par le gouvernement insulaire (Cabildo) de Tenerife avec le concours de la municipalité de cette ville, la ministre de l’Artisanat et de l’Economie sociale et solidaire, Fatema Marouane a rappelé que la Déclaration d’intention de coopération, signée en 2012, entre le Maroc et le Cabildo de Tenerife offre un “cadre adéquat pour la mise en œuvre de plusieurs projets dans les domaines de la promotion de l’artisanat, du renforcement des capacités des opérateurs et de l’assistance technique et de la formation”. La ministre, qui a rendu un hommage aux artisans marocains et à ceux du monde entier pour leur rôle d’ambassadeurs de paix et d’amour entre les êtres humains, n’a pas manqué de souligner la contribution de l’artisanat national, un secteur qui emploie plus de deux millions de personnes, au développement social et économique du Royaume.
Mme.Marouane a évoqué, dans ce sens, la stratégie “Vision 2015” pour l’artisanat, une initiative lancée en 2009 dont l’objectif est de créer des emplois, d’augmenter les revenus des artisans et d’améliorer leurs conditions de travail.
Depuis le lancement de Vision 2015, l’artisanat à fort contenu culturel a créé 53.000 emplois et atteint un chiffre d’affaires global de 20 milliards de dirhams à fin 2013, soit une croissance annuelle moyenne de 12% par an, a fait savoir la ministre, en mettant l’accent sur la richesse immatérielle que représente ce secteur.
Cet événement, qui restera ouvert au public jusqu’au 5 octobre prochain, se veut un espace de rencontre entre les trois continents (Europe, Afrique et Amérique latine) et de leurs artisans et aussi une occasion pour développer l’activité commerciale de ce secteur, selon les organisateurs.
D’après le responsable chargé des questions économiques au sein du Cabildo de Tenerife Efrain Medina, la tricontinentale de l’artisanat est une foire unique dans le monde qui permet à trois continents de se donner la main et où l’on s’attend à recevoir plus de 150.000 visiteurs. “L’objectif de cette manifestation est de promouvoir et diffuser les activités du secteur de l’artisanat, qui sont organisées de part et d’autre de l’Atlantique, en faisant de l’île de Tenerife un “pont interculturel” entre les peuples de l’Amérique latine, d’Afrique et de l’Europe méridionale, a-t-il expliqué. Le Maroc participe à cet événement avec un stand installé sur une superficie de 180 mètres carrés, où sont exposés différents produits de l’artisanat notamment des objets sculptés sur bois, des pièces de broderie, des vêtements traditionnels, de la céramique et du cuir.
A rappeler que le Maroc avait déjà pris part, en tant qu’invité d’honneur, à la précédente édition, organisée en octobre 2012 à Santa Cruz de Tenerife.

La mode africaine défile à Paris

1
Propulsée de la main de Bakana Events, une société de cabinet­conseils spécialisée en appui et promotion de créateurs de mode, le 27 Septembre 2014 dans la ville lumière, le défilé Lusofashion présentait des collections de vêtements des créateurs originaires du monde, et en particulier d’Afrique… Dans le cadre enchanteur du Salon des Miroirs, à Paris.

Belle opportunité pour découvrir pour des créateurs distincts provenant de la Californie, de Côte d’Ivoire, des Pays Bas, du Congo démocratique, du Brésil, du Portugal et l’Angola.

Cette passerelle a constitué pour ces créatrices majoritairement africaines un tremplin authentique permettant à ces jeunes créatrices couturières désireuses d’élargir leurs frontières et d’exposer leurs créations au monde.

Des mannequins professionnels, des personnalités de la mode, du cinéma, de la musique, de la politique, de la télévision ont fait honneur au défilé par leur présence enthousiaste.
Première en piste, ALISHA est une marque de vêtements basée en Belgique et aux Pays‐Bas, fondée par Lydie et Hélène, cousines et originaires de Congo RDC. Alisha est un nom qui est proche à la fois de leurs cœurs et a été choisi en mémoire de leur grand­‐mère. La marque crée des vêtements pour les femmes jeunes et dynamiques dans un style qui acquiesce à leurs racines africaines.
Autre découverte : Leye Tchaco (également connu sous le nom Fely Tchaco) Créatrice de mode basée à San Francisco, chanteuse et modèle originaire de la Côte d’Ivoire. En 2012, elle a fondé l’Académie des Arts d’Afrique, un programme éducatif qui met l’accent sur l’enseignement des arts et de l’artisanat en provenance de l’Afrique et de la diaspora africaine. Le programme comprend la mode, les arts culinaires, la musique, la danse et plus encore. Son habillement contemporain est appelé mode ethnique moderne par Leye Tchaco. La marque vise les jeunes, les adultes professionnels qui souhaitent porter des vêtements culturellement conscients qui correspondent à leur mode de vie moderne. Les tissus utilisés sont faits de cotons hauts de gamme de la africains, tissés dans la région de Yamoussoukro, tissus de la tribu des Gouro de Côte-­d’Ivoire appelés Kamandjeh.
Vicky Muzadi pour sa part, de nationalité angolaise, a été formé à ESMOD Veloudaki á Athènes en Grèce (1988). Elle a vécu 24 ans au Gabon, consciente de la difficulté que rencontrent les stylistes et couturiers, elle a créé en 1998 l’association des créateurs de l’Afrique centrale résidant au Gabon, souhaitant revaloriser et faire connaitre les costumes traditionnels, favoriser les échanges entre les créateurs de la sous-région. Son style se définit comme”branché chic”, originalité, structuré, asymétrie, une simplicité pleine d’originalité.

Surcharge adorable! Coquilles Naija débuts Ankara-Inspiré Kids Line – Coquilles Belles Kidz

Ce sourire sur notre visage est ce qui arrive quand vous voyez les filles adorables portant des robes vraiment mignonnes ankara-inspirés.
1
Aux États-Unis réservoirs de créateurs Naija a publié la ligne de vêtements de ses enfants inspiré par le tissu populaire et classique ankara – Coquilles Belles Kidz. 2014 Fonctionnalités de la collection d’été de la ligne et mélange coloré de soie, de paillettes et de tissus en mousseline de soie dans des conceptions uniques et élégantes parfaites pour les jeunes et à la mode petits chéris.
Les morceaux sont parfaits pour la fille de fleur adorable et la petite fille qui veut être une princesse de conte de fées.
Voir la collection ci-dessous;
2
3456789101112131415

AFRIQUE TORONTO FASHION WEEK 2014 | Evénements line et Liste des Designers.

La Semaine africaine de la mode de Toronto est une exposition de mode produit par l’AFC comme un tremplin pour des étudiants, les pays émergents et designers expérimentés intéressés à établir une présence sur le marché de la mode en Amérique du Nord.

Pendant les festivités 4 jours, les concepteurs se verront offrir une prime occasion de présenter leurs dernières créations à terme de mode à des acheteurs locaux boutiques, détaillants de mode, stylistes de célébrités, les médias et le grand public.

Vicky Muzadi (Angola)
Le concepteur angolais Vicki Muzadi Catherine, propriétaire de la marque Vicky Muzadi apporte sa collection 2014 à Toronto, où elle aura l’occasion de montrer la culture angolaise avec ses collections dans différents types et tailles avec un style unique, structurée et asymétrique.
2

Eva Gabarra (Sénégal / Paris)
Super talentueux styliste vivant entre Hambourg et Paris. Vainqueur de la Vlisco montre Fashion Awards Paris et Tropiques de Johannesburg. Ce designer sophistiquée consacre ses conceptions pour faire dames se livrent dans leur classe, goût et raffinement.
45678

Mme Ray Couture (Amsterdam)
Mlle Ray est un créateur de mode africaine qui aime tout ce qui concerne la mode. Son objectif est de rendre leurs conceptions simple, mémorable et accueillant. Ses créations ne sont pas limités à une certaine forme ou le type mais plutôt de créer des tenues sophistiquées pour compléter la beauté de toutes les femmes à terme de mode.
9

Zna K (Toronto)
Le gagnant du concours de design étudiant AFWT 2013. ZNA.K Canada est un label de mode moderne avec une diversité fusée Afro-Ouest, spécialisée dans les dessins personnalisés colorés pour toutes formes et tailles.
1011

Style Farida (de l’Érythrée)
Farida Deglel un designer érythréen de Habesha Mode Vêtements.
12

Le Nigéria se charge de la réception de la mode en Afrique 2014

2
La réception Fashion Africa est tenue par le Nigeria du 3 au 5 Juillet 2014, au Centre international de conférence d’Abuja.
Le ministre du Tourisme, de la Culture et de l’Orientation nationale, Edem Duke a fait cette révélation lors d’une conférence de presse récente, où il a informé les Nigérians sur les immenses avantages de l’hébergement fournira au pays.

Duke a déclaré que le Nigeria a eu la chance d’obtenir le droit d’hébergement qui a été vivement contestée par le Nigeria et cinq autres pays africains. Il a dit que son ministère collabore avec Branzuk Gold Limited pour assurer une organisation réussie et a expliqué que l’Organisation mondiale de la mode pour accueillir 2014 la mode africaine réception.

Edem Duke a dit: «Il va attirer l’attention du monde très riche et diversifiée de la culture vestimentaire du Nigeria et construire des ponts d’amitié et les entreprises en créant le libre-échange et les partenariats entre les professionnels de la mode et du textile à travers le continent africain. Surtout, il va étendre le pouvoir potentiel de la mode comme un outil de lutte contre la pauvreté au Nigeria par la création de richesses par l’autonomisation des femmes et des jeunes dans diverses vocations de la mode “.
1
Autres avantages incommensurable qu’il révélé, étaient que l’Organisation mondiale de la mode a promis d’établir une première université mondiale de la mode et aussi construire une première usine de fabrication de vêtement Afrique de classe mondiale au Nigeria.

L’Afrique du Patron de l’Organisation mondiale de la mode, le Dr Mme Merit Gordon Obua dit que la réception de la mode africaine sera honorée par 40 designers notables de l’Afrique et de 120 créateurs de mode et textiles internationales à travers le monde, y compris les acheteurs de la communauté mondiale. Elle a ajouté qu’il apportera l’esprit de l’autonomie chez nos jeunes et cette initiative permettra de créer des millions d’emplois à travers le continent pour les tailleurs, directeurs artistiques, designers textiles, photographes mannequins et des écrivains.