Mode africaine - les tissus africains sociaux

Tissu social des textiles africains – Une expo au British Museum

L’incroyable culture africaine autour des tissus et leur histoire est un témoignage et agit comme un transciption du changement des temps, des styles et des goûts. Du Caire à Capetown et de Dakar à Addis-Abeba, l’importance culturelle et historique de ces textiles spectaculaires et variés reflètent également la personnalité de ceux qui les portent.

Mode africaine - les tissus sociaux
Mode africaine – les tissus sociaux

C’est l’importance culturel de l’ensemble de ces textiles qui est au cœur de cette exposition – et leurs caractéristiques exprimant la convergence des préférences africaines et le mécénat, avec de forts liens commerciaux historiques et contemporains et parcourant les 4 coins de la planète. La valeur culturelle et sociale de ces textiles ont également influencé un nombre de personnes de la région en matière de designers et d’artistes photographes – notamment la Géorgie Papageorge, Karel Nel, Peterson et Kamwathi Araminta de Clermont.
Ces tissus – qui comprennent le kanga du Kenya et de la Tanzanie, du Mozambique et capulana shweshwe de l’Afrique du Sud – sont un vrai témoignage de l’évolution des temps, des styles et des goûts. Ils offrent une chronologie détaillée des questions sociétales, politiques, spirituelles, sentimentales et charnelle des femmes (pour la plupart) qui les portent. Leurs motifs et inscriptions diffèrent également en fonction de l’âge de la personne et des circonstances dans lesquelles le tissu est porté. Cette communication non verbale est susceptible d’être utilisée pour révéler des idées et des sentiments qui ne peuvent pas être discutés ouvertement. Nous pouvons les retrouver dans des contextes laïques ou sacrés, dépeignant un rôle primordial dans la plupart des rite de passage populaires, les événements chez les femmes et, dans certains cas, des vies d’hommes.
L’exposition montre aussi le peu d’attention, mais une attention grandissante autour et portée à ces coutumes oubliées des tissus africains.

L’expo est à Londres, au British Museum à compter du 14 Février au 21 Avril et est gratuit, alors ne manquez pas si vous êtes dans la région!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *